Thierry Smets

 

A côté des études de piano, d’orgue et d’écriture, Thierry Smets commença très jeune, non seulement comme organiste d’église, mais aussi comme pianiste accompagnant des chanteurs de variété... Très tôt attiré par l’improvisation et le Jazz (séjours aux USA notamment à La Nouvelle Orléans et à New-York...), il a voulu comprendre et maîtriser l’harmonie qui s’y rapporte...Il s’est ensuite produit en petites formations, entre autres à Bruxelles dans des « boîtes de Jazz » comme le Travers, le Bloomdido, etc...

undefined

L'orgue Hammond B3

Dans les années 1980 et 1990, il fut régulièrement engagé par les Jeunesses Musicales pour lesquelles il fit plusieurs tournées de concerts comme organiste et comme pianiste de Jazz.

N’ayant jamais pu vraiment choisir, il est aujourd’hui partagé entre l’orgue et les instruments électroniques et s’est redécouvert une passion latente depuis de nombreuses années : l’orgue Hammond à roues phoniques, instrument mythique inventé en 1934... En 2010,  il a enregistré un CD de Jazz avec quelques-unes de ses propres compositions qui traînaient dans des tiroirs depuis longtemps.

Malgré tout fidèle à sa fonction d’organiste à Châtelet, il y organise le Festival d’Orgue depuis 1983  sans avoir modifié les principes fondamentaux de sa conception de départ... Défenseur acharné du patrimoine et soucieux de maintenir l’orgue dont il est titulaire dans un bon état de conservation à long terme, il supervise depuis 2008,  les travaux  effectués à l'instrument: relevage, dépoussiérage et tranformation de la traction en "système électrique direct"  de même que la suite de la restauration qui se poursuit encore actuellement.

Comme organiste concertiste, il joue régulièrement en Belgique et à l’étranger : entre autres à Weingarten en Allemagne et à la cathédrale de Gdansk Oliwa en Pologne...A chaque récital, il consacre une partie du programme à l'improvisation... Il a aussi réalisé plusieurs CD et enregistrements pour des radios, notamment la VRT...

Thierry Smets est professeur d’écriture musicale au conservatoire royal de Mons. Auparavant, professeur titulaire d’une classe d’harmonie écrite (de 1987 jusqu’en 2006), il a formé de nombreux étudiants au diplôme de premier prix ... Il a été également de 1981 à 2003, professeur à l’académie des Arts  de Bruxelles où il donnait, entre autres, un cours de Jazz et les cours d’écriture musicale. Affecté par les lois en matière de cumul, il a été contraint d’abandonner cette fonction à laquelle il était très attaché, laissant ainsi un groupe important d’élèves «orphelins »…

Avouant être parfois un peu dépassé par ses multiples passions (aussi hors musicales) qu’il aime partager comme l’aviation, il essaye de rester lucide et conscient  des difficultés et des limites avec un oeil critique et non dissimulé dans des matières où des priorités incontournables sont souvent déplacées ou occultées...

-700 heures de vol?

 

- Et il y une hélice qui tourne? Mais alors, c'est comme dans une cabine Leslie...      

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site